Situations d’écriture 2004
Soumises au secondaire
Solutions à la violence
Dans le cadre de la préparation du
DÉFI de la Dizaine sans télé ni jeu vidéo

4 situations soumises au 1er cycle

1. Violence verbale
Julien, 9 ans, joue au hockey dans une mini ligue régionale. Lors des matches, certains parents crient après les enfants. Certains enfants, sous la pression, finissent par imiter des bagarreurs de la LNH ou des brutes de la ligue de garage. Parfois, certains joueurs vont même jusqu’à engueuler le défenseur ou le gardien de leur propre équipe lorsque l’adversaire réussit à compter. Sans compter le vocabulaire utilisé pour s’adresser à l’arbitre. La ville de Montmagny t’invite à former une brigade volante d’ados bénévoles qui feront réfléchir les parents sur les attitudes contraires à l’esprit sportif. Que suggères-tu ? Raconte-nous votre première expérience à l’aréna ?

2. Rupture amoureuse
La petite amie de cœur de Fred lui a annoncé qu’elle voulait rompre sa relation avec lui. Il accepte mal la décision de Julie. À la récré, les amis de Fred lui recommandent de punir Julie. « Tu devrais faire circuler des rumeurs à son sujet pour salir sa réputation » suggère le premier. Un autre croit qu’il devrait l’engueuler en public. Un autre propose de frapper le garçon qu’il a vu en sa compagnie. Tu écoutes tous ces conseils. Après que tous se soient éloignés, tu prends Fred à part et tu lui donnes ton avis. Que lui dis-tu?

3. Ingrédient commercial
Un producteur de jouets utilise des émissions complètes pour annoncer ses produits. Il bourre ces émissions de violence, de scènes d’explosion, de terreur, de karaté, de massacres pour capter l’attention des enfants, les manipuler et leur faire désirer leur prochain cadeau de Noël. Résultat ? Des profits accrus grâce à des émissions comme Pokémon, Power Rangers, Ninja Turtles, GI Joe, Transformers. Ces émissions présentent la violence aux tout-petits comme une façon normale de régler les problèmes. Tu écris à la Compagnie pour expliquer les dommages qu’ils occasionnent en se comportant comme des prédateurs. Tu fais des suggestions de héros et héroïnes qui pourraient être utiles aux enfants.

4. Lobe frontal
Un chercheur japonais vient de faire une découverte surprenante. Les jeunes qui passent leur temps sur des jeux vidéo subissent une atrophie du lobe frontal, là où nous prenons nos décisions morales. La plupart des jeux vidéo entraînent à répondre à un stimulus le plus rapidement possible, sans réfléchir. Il a comparé l’activité cérébrale de personnes qui s’adonnent à de tels jeux à d’autres qui tentent de résoudre des problèmes mathématiques ou à d’autres qui lisent. La différence était évidente.
Le chercheur considère que cette découverte n’est pas sans lien avec la croissance de la violence juvénile que rencontrent nos sociétés depuis 15 ans. Il prédit que la situation empirera dans les années à venir. Tu écris un article pour mettre les parents en garde et leur suggérer autre chose pour Noël.


4 situations soumises au 2e cycle

1. Témoins volatiles
À l’aréna, samedi dernier, un fils vient retrouver son père à la cantine après son match. Ce dernier, éméché, commence à l’engueuler. Les insultes sont de plus en plus grossières à mesure que le ton monte. Le jeune garçon subit en silence. Le père va même jusqu’à cracher sur son fils. Après 10 longues minutes, parmi la vingtaine de témoins, un jeune homme de 16 ans demande au père de cesser. Ce dernier s’en prend à l’intervenant qui ne fait pas le poids face à l’homme assez costaud. Il encaisse quelques coups. La serveuse appelle la police. Le jeune tente de se protéger. Les autres témoins ne bougent pas. Lorsque les policiers arrivent et veulent questionner des témoins, plusieurs quittent. D’autres prétendent n’avoir rien vu. Seulement deux personnes acceptent de témoigner. Après le départ des agents, des hommes justifient leur silence en expliquant qu’ils ne coopéreront jamais avec les « cochons ». Qu’aurais-tu fait?


2. Forme prioritaire
On constate que, chaque année, dans ton école, la violence et l’isolement qu’elle provoque fait perdre à plusieurs le goût de venir à l’école et, parfois même, le goût de vivre. Les agresseurs, après s’être amusés à harceler des personnes timides, semblent complètement indifférents aux conséquences de leurs gestes. Dans le but d’éliminer les formes de violence qui font le plus de dommages à l’estime de soi des victimes, on te demande ton avis.
1) La violence est-elle vraiment un problème important dans ton école ? Quelles formes prend-elle ?
2) À quelle de forme de violence faut-il s’attaquer prioritairement ?
3) Quels moyens suggères-tu pour enrayer cette forme de violence?
Tu peux également choisir d’expliquer au directeur que si certaines personnes acceptent d’être victimes, c’est parce qu’elles aiment ça. Elles sont premières coupables de leur souffrance.

3. Incitation à la violence
Lors d’un débat télévisé sur la violence, un invité dénonce la violence dans les pays en guerre, les sommes énormes englouties dans le commerce des armes, les attentats terroristes et, plus près de nous, la violence des bandes de motards criminels qui se disputent le trafic des drogues. Un deuxième invité dénonce la violence utilisée pour amuser les tout-petits et celle utilisée comme ingrédient de marketing pour attraper les ados. Cette violence commence par entrer dans le cerveau des bambins sous forme d’émission amusante. En devenant ados puis adultes, ces personnes la jugeront normale, naturelle, légitime, acceptable. Eminem, Marilyn Manson, Doom, Vice City, South Park et Les Simpson, voilà des produits culturels comparables à une eau bourrée de bactéries. La télé est-elle une gardienne d’enfants fiable ? Amuseur public ou abuseur d’enfants ?
Tu donnes une conférence à de futurs parents.

4. Hébergement nécessaire
Chaque année, au Québec, plus de 8 000 femmes et enfants doivent s’enfuir de leur propre domicile parce qu’un conjoint ou un père les menace ou les fait souffrir. Les gouvernements québécois et canadien prétendent manquer de budget pour fournir des refuges à ces victimes dont le nombre augmente chaque année.
Tu écris un message aux premiers ministres Charest et Martin pour réclamer des refuges pour ces personnes. Tu donnes une conférence à des pères violents. Tu donnes des conseils à des mères violentées.

La situation suivante sera réalisée ultérieurement.
Le Défi des 10 jours
À l’école St-Thomas, à Montmagny, les élèves ont décidé librement de passer 10 jours sans télé, ni film, ni jeu vidéo, ni ordinateur. Certains ont reçu l’aide de leurs parents, d’autres pas. L’expérience avait d’abord été tentée dans une école primaire de San José, en Californie. Là-bas, on a constaté une baisse de la violence physique (40%) et verbale (50%). Les élèves les plus violents sont ceux qui ont accompli les progrès les plus importants. L’expérience a aussi entraîné une réduction de l’obésité. Crois-tu réaliste de vivre une expérience semblable au secondaire ? S’il faut se priver de télé, quelles activités alternatives suggères-tu pour attirer les ados les plus accros?
On t’offre d’écrire une lettre aux élèves de ton école qui jugent un tel DÉFI insignifiant. Ils sont certains que la télé ne les influence pas. Comment les convaincras-tu d’essayer ?



| Accueil | EDUPAX | Le Défi | Conférences | Documentation | Hyperliens |
(c) Copyright EDUPAX et Créations JBS - 2003 | Commentaires ou questions? Webmestre